Les étapes de créations du combishort

Et si je vous racontais l’histoire de la création du dernier modèle, le combishort ?

L’inspiration

Commençons par le début. Le combishort j’adore. Je trouve cette pièce en général élégante, originale et moderne. Alors l’idée me trottait d’en créer un pour Revivre by MF. 

La recherche des tissus

Mika, mon voisin, qui me donne souvent des pièces encore en bon état mais qu’il ne porte plus venait de me donner un pantalon bleu marine/nuit. Un tissu de qualité, qui m’inspirait une tenue élégante. Me voilà à la recherche d’inspiration dans mes tissus pour allier élégance et originalité. Pauline, créatrice de la Fabrique de Paulette m’avait généreusement donné des sacs de tissus il y a qqs temps, des chutes de tissus, échantillons dénichés dans un atelier de couture en cours de fermeture. Et voilà que je trouve ce tissu blanc fleuri. Je sélectionne quelques tissus bleus, et certains clairs, mais je crois que l’idée globale est là.

Le dessin

Passons maintenant au schéma. Je dois mettre sur papier mes idées, la forme tout d’abord de ce combishort, col en V, col rond, col cache cœur ? Asymétrie, nœuds, ceinture ? Je schématise, dessine, cherche. Une fois les bases définies, je passe au dessin. Sur une feuille A4, je prends le crayon, le stylo, les feutres, les crayons de couleurs, les pastels, les aquarelles et voilà deux modèles du combishort avec les tissus dénichés. Plus qu’à choisir.

Karine passera par là ce jour-là et me confirmera mon choix qui se porte vers le modèle asymétrique par les couleurs. Je finalise le choix des tissus également et fais la liste de la petite mercerie que je dois trouver : les biais pour le col ou les aisselles, la fermeture éclair pour le dos.

Le patronage

Le modèle dessiné, je sais où je veux aller. Je ferai le patron dans ma taille pour pouvoir essayer et ajuster. J’ai mon modèle basique de haut et de bas en 38. Je dessine les bases de mon modèle sur un tissu test (doublure de vieux rideaux récupérés dans un vide grenier). Je découpe les pièces et les assemble avec des points à la main ou très large à la machine. Pour ce modèle j’aurai 3 pièces devant, et trois pièces derrière. J’assemble les côtés, les devants, l’entrejambe, les épaules. Je dessine les pinces, les couds (pinces de dos, pinces de poitrine). J’essaye, j’ajuste, je défais, je recouds, je rétrécie, j’agrandis. 

Une fois que le patron est prêt, essayé, validé. Je vais le transposer sur du papier a patron, un papier assez fin qui permet de le transposer ensuite facilement sur les différents tissus et de le garder pour les modèles suivants. 

La découpe et l’assemblage

Je dispose ensuite les pièces de patron sur mes tissus. Je vérifie avoir assez de tissu pour chaque pièce avant de découper. J’adapterai ici en séparant une grande pièce de devant en deux pour s’adapter à la taille des tissus disponibles, c’est ça l’upcycling, une adaptation permanente ! Je trace les contours à la craie, les pinces et je découpe. 

J’assemble ensuite chaque pièce comme prévu, vérifie par essayage de temps en temps. Je couds les pinces. 

Les détails

J’effectue un nouvel essayage avant la pose de la fermeture éclair. Puis je pose le biais sur le col que j’ai choisis argenté pour le peps de la tenue. Argenté ou doré j’ai hésité, parmenture ou biais, des questions qui peuvent évoluer en cours de création. Je m’attaque finalement à l’ourlet pour finaliser la tenue. 

Je pose ensuite l’étiquette dans le dos sur l’envers du vêtement avec quelques points de couture à la main pour plus de discrétion. 

Le combishort est terminé ! 

Voilà, vous savez tout sur la création d’une pièce revivre by MF. Un travail de groupe finalement avec l’aide de mon entourage. Le patron est maintenant disponible pour d’autres combishort, en adaptant la taille ou des modifications mineures. 

Je m’attelle ensuite aux étapes de photographie, de mise en ligne du produit, avec sa description, la promotion et je suis prête pour vos commandes ! 

Voilà pourquoi chaque nouveau modèle créé prend du temps. Que la fabrication en peu d’exemplaire engendre un cout plus important par le patronage mais aussi l’adaptation de la découpe aux tissus. Tout ceci pour réutiliser des vêtements démodés ou très peu abimés au lieu de les jeter. J’adore chacune de ces étapes et j’adore pouvoir aider la mode à être plus écologique. 

J’espère que cet article vous a plu et éclairé, n’hésitez pas si vous voulez partager vos expériences d’upcyling ou vos créations ! Ensemble faisons revivre la mode. 

Commentez, partagez !

1 thought on “Les étapes de créations du combishort

  1. S’il vous plaît composer régulièrement depuis que je l’aime réellement votre page
    de site blog. Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.